Sélectionner la page

Le Faucon Millenium – version modifiée du Cargo YT-1300 de la Corellian Engineering Corporation


Le Faucon Millenium poursuivie par des Chasseurs TIE

Le Faucon Millenium poursuivie
par des Chasseurs TIE

Un peu d’histoire…

Star Wars : X-Wing

 

Voici donc le vaisseau le plus emblématique de la saga Star Wars, le célèbre Faucon Millenium !

Ci-dessous la comparaison avec un Transport standard YT-1300 :

Vaisseau : vaisseau de transport YT-1300, fabriqué par la Corellian Engineering Corporation

Type : vaisseau de transport léger standard

Longueur : 26,70 mètres

Équipage : 1 ou 2 (possibilité d’exécuter des actions combinées), canonnier : 1

Passagers : 6

Capacité de la Soute : 100 tonnes

Autonomie : deux mois

Hyperpropulseur : Classe 2

Hyperpropulseur de secours : Classe 12

Navordinateur : oui

Vitesse Atmosphérique : 800 km/h

Armes : 1 Canon Laser sur tourelle

 

Le Faucon Millenium :

Vaisseau : vaisseau de transport YT-1300 modifié, fabriqué par la Corellian Engineering Corporation

Type : vaisseau de transport léger standard

Longueur : 26,70 mètres

Équipage : 2, canonniers : 2

Passagers : 6

Capacité de la Soute : 100 tonnes

Autonomie : deux mois

Hyperpropulseur : Classe 0,5

Hyperpropulseur de secours : Classe 10

Navordinateur : oui

Vitesse Atmosphérique : 1050 km/h

Armes : 2 Canons Laser quadritubes sur tourelle – 2 Tubes Lance-Missiles à concussion – 1 Canon Blaster (escamotable)

Le Faucon Millenium

Encore une figurine superbe pour le jeu Star Wars X-Wing

Le Faucon Millenium en plein combat

Le Faucon Millenium

ressemble à un vieux cargo léger en ruine. Certains jurent qu’il tient avec des morceaux de fils de fer – et ils sont plus proches de la réalité qu’ils ne le croient. Mais il est bien plus performant qu’il n’y paraît. Au fil des ans, ses différents propriétaires ont réparé, reconstruit et modifié le navire avec toutes les pièces qu’ils pouvaient trouver. Han Solo, son capitaine actuel, a chargé le Faucon avec tant de convertisseurs de flux, de turbopropulseurs de Landspeeder et de servomoteurs droïdes – dont aucun ne répond aux normes du fabricant – que même son propre ordinateur de navigation prédit qu’il ne volera pas. Mais non seulement le Faucon vole, il affole les compteurs !

Alors que l’extérieur du navire reste intact (et, semble-t-il non peint) depuis sa sortie de la chaîne de montage. L’intérieur, y compris tous les systèmes du vaisseau, a été modifié et reconstruit à plusieurs reprises. De surprenant et douteux ajouts et altérations – aucun d’entre eux validé par aucune autorité dans la galaxie civilisée – sont venus remplir ce vieux navire fatigué. Le Faucon a un système d’armement bien plus important que les limites légales autorisées pour un navire civil, davantage de boucliers que certains chasseurs spatiaux, et un ratio masse/puissance plus élevé que le fabricant original ne l’aurait cru possible.

 

Le Faucon Millenium en mauvaise posture face à des Star Destroyer
Plans du Faucon Millenium
Coupe du Faucon Millenium

Étonnamment,

toutes les améliorations et modifications ont été réalisées uniquement grâce à une bonne dose d’ingéniosité et des pièces cannibalisées. Solo aime bricoler son navire et n’a aucun scrupule à utiliser n’importe quelle pièce de machine de rechange disponible pouvant s’insérer dans un système.
Étant donné que le Faucon Millennium a passé la majeure partie de son temps de vol engagé dans des occupations illégales – la contrebande, les forçages de blocus, et autres activités du même genre – ses différents propriétaires ont pris beaucoup de peine pour s’assurer qu’il semble beaucoup plus miteux et délabré qu’il ne l’est vraiment. La coque du faucon est rouillée, terne, bosselée par des micrométéorites et noircie par des impacts de tirs laser. De l’extérieur, elle ressemble à une épave de cargo, volant on ne sait comment. Solo et Chewbacca, son partenaire Wookie, ont fondu et soudé des plaques de duralloy sur les zones les plus vitales, fournissant au Faucon une protection, normalement réservée aux vaisseaux capitaux, pour ses moteurs et ses quartiers d’équipage.

Malgré ce blindage, Solo préfère ne pas mettre à l’épreuve la coque de son navire, ce qui est compréhensible compte tenu du nombre de fois où elle l’a déjà été. Au lieu de cela, Solo compte beaucoup sur un camouflage d’un genre différent pour éviter le combat ou autres désagréments. Il a enregistré le Faucon dans des centaines de ports différents sous des douzaines de noms, et le transpondeur du navire est programmé pour diffuser plusieurs codes d’identifications. Outre les cales de chargement standard, le Faucon en possède d’autres, protégées des détecteurs, dissimulées dans tout le navire. Inutile de dire que ces modifications particulières sont hautement illégales.

Les améliorations les plus importantes sont certainement celles apportées aux moteurs. Lors de nombreuses révisions – et de fréquentes réparations d’urgence non planifiées, les Hyperpropulseurs et les moteurs subluminiques du Faucon ont été quasiment intégralement reconstruits. Dans la mesure où les affaires de Solo le conduisent, lui et son navire, dans des endroits dépourvus d’installations d’entretien de pointe, il a rarement pu utiliser les pièces standard recommandées par la Corellian Engineering Corporation. Par conséquent, les moteurs sont la résultante d’un assemblage cauchemardesque de pièces trafiquées ou horriblement modifiées, contenant un patchwork de pièces de technologie primitive (mais solide) ou provenant de vieux transports d’épices ou encore de Motojet. Malgré cela, les Hyperpropulseurs du Faucon Millennium sont nettement plus performants (lorsqu’ils fonctionnent) que ceux d’origine. Et les moteurs subluminiques peuvent dépasser tous les vaisseaux locaux, les navires douaniers, les vaisseaux capitaux, et même de nombreux chasseurs spatiaux – à condition que le pilote soit assez aventureux pour pousser les moteurs subluminiques à leurs limites.

 

Faucon Millenium détaillé

Coupe du Faucon Millenium

Faucon Millenium diorama

Sublime diorama réalisé par plualphil

 

 


« Mais il est bien plus performant qu’il n’y paraît. »

Faucon Millenium Star Wars 7

Les défenses

du Faucon ont été améliorées de la même façon. Bien que Solo refuse d’en parler, la rumeur veut qu’il ait « acquis » plusieurs générateurs de boucliers déflecteurs provenant des installations d’entretien impériales sur Myomar. Ces déflecteurs, initialement destinés à un croiseur stellaire permettent au Faucon de résister à de lourdes attaques – mais seulement pour une durée limitée, étant donné que les moteurs du Faucon ne sont pas conçus pour fournir l’incroyable puissance nécessaire pour faire fonctionner des boucliers de cette qualité.

Afin d’accroître son efficacité, Solo a truqué bon nombre des systèmes essentiels du navire par l’intermédiaire de panneaux de contrôles principaux situés au poste technique de proue et au poste de pilotage. Si nécessaire, une seule personne est en mesure de faire fonctionner le navire depuis ces endroits.

Bien qu’il préfère prendre de vitesse ou tromper ses adversaires, Solo n’a pas négligé d’améliorer les armes du Faucon non plus. Son principal armement est composé de deux tourelles laser quadritubes, situées en positions dorsale et ventrale. Les actionneurs de ces armes et les régulateurs de puissance ont été améliorés pour leur permettre de déclencher des rafales d’énergie plus élevées, quoiqu’au prix d’une usure prématurée. Les quadritubes peuvent être tirés manuellement ou actionnés à partir du cockpit (avec une précision réduite). L’armement secondaire du navire se compose de deux tubes lance-missiles à concussion logés entre les deux mandibules de proue. Enfin, un canon Blaster à déclenchement automatique peut sortir d’un emplacement camouflé près du poste de pilotage ; cette arme antipersonnel ne se déclenche que lorsque le vaisseau est au sol (souvent pour couvrir une fuite de Solo).

Le Faucon dispose également d’un ensemble complet de détecteurs et de systèmes de communication. La plupart de ces systèmes sont situés dans l’antenne dorsale du navire, mais des systèmes de secours sont mis en place au sein de toute la coque. Ceux-ci incluent : les capteurs de terrain, les détecteurs actifs / passifs à longue portée et les systèmes d’acquisition de cibles de courte portée. Tous assemblés à partir d’une variété de sources différentes. Le système de communication du Faucon est moins sophistiqué que ses détecteurs, mais il comprend un puissant système de brouillage qui occulte le navire derrière un nuage statique ou grâce à une émission de leurres. Il peut également bloquer les transmissions des navires proches.

Ce système de brouillage n’est pas infaillible, cependant. La première fois qu’il a été utilisé, les pulsations étaient si puissantes qu’elles ont également bloqué les propres communications du Faucon, perturbant les signaux du poste de pilotage jusqu’aux systèmes même du vaisseau. Alors que le navire plongeait vers un puits de gravité (pour secouer un peu une frégate impériale), Solo et Chewbacca furent, on le comprend aisément, assez troublés lorsqu’ils découvrirent qu’ils avaient perdu le contrôle du vaisseau. Fort heureusement, le brouilleur a brûlé presque immédiatement, permettant à Solo de se dégager avant que le Faucon ne se disloque. Depuis, Chewie a beau prétendre que tous ces défauts ont été corrigés, Solo continu à grimacer chaque fois qu’il doit le mettre en route.

Pour gérer la myriade de systèmes mélangés, trafiqués et modifiés sur le navire, l’ordinateur du Faucon doit être extrêmement flexible et sophistiqué. Il en est presque devenu schizophrène. Initialement, il s’agissait d’un Hanx-Wargel SuperFlow IV, l’ordinateur a été démonté intégralement et reconstruit plus d’une fois. Actuellement, il contient trois cerveaux droïdes distincts et séparés, faisant office d’ordinateurs esclaves et de mémoire supplémentaire ; bien qu’ils fonctionnent de concert relativement bien dans les situations d’urgence, les cerveaux se disputent constamment lorsqu’ils ne sont pas pleinement employés par des tâches plus importantes.

À la suite de toutes ces modifications, les pannes constituent un problème chronique à bord du Faucon Millennium. Invariablement, si le capot d’inducteur ne surchauffe pas ou si les injecteurs des impulseurs ioniques n’ont pas cédé, ce sont les motivateurs d’hyperpropulsion qui doivent être réalignés, et ainsi de suite. Il doit y avoir quelques pilotes dans la galaxie qui pourraient piloter le Faucon avec tous ses systèmes et composants trafiqués, mais très peu seraient en mesure de suivre son insensé programme d’entretien. Cela dit, tout le monde serait heureux de donner son bras droit pour essayer. Mais ils n’en auront jamais la moindre chance tant que Solo sera aux commandes.

Finalement, sans l’expertise mécanique de Solo et Chewbacca, le Faucon ne pourrait jamais voler. Cependant, grâce aux soins qu’ils lui prodiguent, il parvient toujours d’une façon ou d’une autre à se rendre où il doit aller et à semer tout ce qu’il croise en chemin !

 

Faucon Millenium figurine

La figurine

On monte d’un cran je trouve au niveau des détails avec cette figurine du Faucon Millenium. Cela est facilité bien sûr par sa plus grande taille puisqu’il s’agit d’un vaisseau utilisant un gros socle, contrairement au chasseur TIE ou au X-wing, tous deux étant sur un petit socle.

La peinture est également un peu plus travaillée et d’un excellent niveau, toujours en prenant en compte qu’il s’agit de figurines pré-peintes, on voit notamment que les évents de ventilation du moteur ont été noircis. Le lavis est bien sûr toujours présent pour donner du contraste aux nombreux détails sur la coque, et pour l’effet de vieillissement de la figurine.

Évidemment en prenant ses pinceaux on peut aussi obtenir ceci (en étant doué cela dit).

Faucon Millenium figurine

Bref, c’est toujours aussi agréable à l’oeil de voir ces figurines évoluer sur une table de jeu.

Quant au jeu justement, les caractéristiques du YT-1300 et du Faucon Millenium sont parfaitement retranscrites. Le vaisseau est très solide avec ses 6 points de coque dans sa version de base, pour atteindre 8 points pour le Faucon. Ils possèdent respectivement 4 et 5 points de boucliers, et 1 point d’agilité. Il s’agit donc d’un navire difficile à abattre.

D’autant plus qu’il possède un éventail de manœuvres très complet, et sa seule manœuvre rouge est le demi-tour, pas forcément utile dans son cas au vu de son champ de tir.

Venons-en à son champ de tir justement, il possède 2 dés d’attaque en version YT-1300, ce qui n’est pas très élevé, mais tout à fait en phase avec les caractéristiques du cargo tel que fabriqué par la Corellian Engineering Corporation. Par contre il ne faut pas oublier qu’il s’agit de canons laser montés sur tourelle. De ce fait, il peut tirer à 360°, ce qui constitue un formidable atout ! D’autant plus que dans sa version de base, il ne coûte que 27 points et peut donc sans trop de soucis être intégré dans une partie à 100 points.

Faucon Millenium figurine

Dès lors que l’on souhaite jouer avec le Faucon Millenium par contre, c’est tout de suite une autre histoire. En effet si l’on souhaite aligner le Faucon piloté par Han Solo, on se retrouve avec une figurine coûtant 46 points ! Par contre à ce prix on bénéficie d’un troisième dé d’attaque, et la capacité propre à Solo de relancer tous ces dés d’attaque en cas de mauvais jet, le tout sans avoir besoin d’utiliser une action.

On peut évidemment lui adjoindre toute une palette de cartes d’améliorations, qui augmentent encore ses valeurs déjà fortes dans plusieurs domaines (par exemple les « boucliers améliorés » qui augmentent d’un point sa valeur de boucliers déjà élevée). Mais encore une fois dans le cadre de mon usage familial, les cartes ne sont pas utilisées… pour l’instant tout du moins, quand les enfants seront plus grands par contre…

Le Faucon Millenium est un excellent vaisseau pour débuter, car très facile à utiliser et pardonnant beaucoup d’erreurs de placement grâce à ses tourelles. De fait, les enfants l’adorent, tant pour son côté iconique que pour son endurance exceptionnelle et sa capacité de tirs à 360°. Un « must » sur les tables de jeu à plus d’un titre !

Et pour papa, maman a pensé à lui…

Faucon Millenium figurine

Et vous que pensez-vous de cette figurine ?

Avez-vous d’autres exemples de Faucon Millenium entièrement repeints ?

 

Pin It on Pinterest

Share This